Noël en Provence

Depuis des siècles, le Noël en France Provençale est le point culminant de l’année. Les festivités débutent dès le 4 Décembre à la Sainte Barbe pour se terminer à la Chandeleur le 2 février. Passer un Noël en Provence, c’est l’occasion de toucher du doigt l’authenticité du terroir provençal et ses rituels ancestraux.

La tradition commence donc le 4 décembre. Pour la petite histoire, Sainte Barbe vivait au IIIème siècle. Patronne des mineurs et des artificiers, on célèbre sa mémoire tous les 4 décembre, jour où l’on sème dans quelques soucoupes, sur une couche de mousse fraîche, des grains de blé ainsi que des lentilles. Jusqu’à Noël, les graines poussent pour former de magnifiques pouces vertes, prémices des moissons attendues. Au soir de Noël, quand les grains ont bien germé, on dit que l’année sera bonne. La plus belle des soucoupes est réservée pour la table de Noël, les autres pour le décor de la crèche.

Aux premiers jours de décembre, c’est le moment idéal pour « faire la crèche » toujours en famille pour le bonheur de tous. Le décor est une reconstitution de la vie provençale avec ses points vitaux tels que le puits et l’eau du moulin, le four communal, les pins et bien entendu l’étable avec l’enfant Jésus, la Vierge Marie, Joseph, l’âne et le boeuf et les trois Rois Mages. Pour préparer la crèche, on utilise des santons (du provençal « Santoun » : petit saint) en argile, fabriqués artisanalement à la main. On en retrouve de toutes sortes, notamment par corps de métiers (du pêcheur au berger en passant par le docteur ou le maître boulanger).

La veille de Noël, les villes et les villages s’animent de crèches vivantes et de pastorales. On partage en famille le « gros souper », repas maigre mais néanmoins copieux du 24 décembre qui se clôt par les treize desserts. Le gros souper (Gros soupa en provençal) consiste en un repas maigre. La table est alors décorée de houx à boules rouges et des soucoupes du blé de la Sainte-Barbe. On y réserve toujours un couvert pour « le pauvre » destiné à l’âme des morts de la famille, qui était convié à la fête. Sept plats maigres sont servis pour mémoriser « les sept plaies du Christ ». La veille de Noël exigeant jeûne et abstinence de viande, le repas est maigre mais copieux. L’abondance des plats de Noël contraste avec le quotidien, mais ils restent simples dans leur préparation.
La tradition des treize desserts symbolise le Christ et ses douze apôtres. On y retrouve les 4 mendiants, représentant des différents ordres religieux catholiques (raisins secs, amandes,noix et noisettes, figues sèches). On complète avec la pâte et confiture de coing, la pompe à huile, les fruits confits, le nougat noir et le nougat blanc de Provence, les pommes et les poires, les prunes, les oranges (symbole de richesse à l’époque), mandarines et clémentines, le melon de Noël, les raisins blancs, les confiseries : truffes au chocolat ou papillotes, les bugnes, la galette de lait, le gâteau aux amandes et les dattes. Chacun pioche un petit peu de chaque dessert tout en dégustant un vin cuit. Ça porte bonheur ! toute l’année…!

Après le repas, la tradition veut que l’on assiste à la messe de Minuit. Remontant au Vème siècle, la messe de minuit est désormais pratiquée dans le monde entier. C’est l’occasion d’écouter et de participer à de nombreux chants et musiques en langue provençale, traduisant la ferveur religieuse traditionnelle en Provence. L’épiphanie, début janvier, est l’époque des Rois Mages qui signe l’apparition dans nos assiettes de la délicieuse galette des rois, brioche en forme de couronne garnie de fruits confits, symboles des joyaux des rois mages. Le 2 février clôture en douceur les traditions de Noël. Le délicat moment de démonter la crèche…mais aussi de déguster de savoureuses crêpes. Vous trouverez la recette des crêpes de la Chandeleur au bas de cet article !

J’espère que ce voyage dans les traditions provençales à Noël vous aura plu et vous aura donné envie d’aller découvrir la France du sud au temps des fêtes !

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s